Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Ce numéro réunit deux thématiques qui s’entrelacent dans l’histoire de l’Asie Intérieure – les épopées et les mouvements millénaristes –, mais qui n’ont pas encore fait l’objet de travaux joints. Puisse leur réunion dans ce numéro semer les germes d’une réflexion attachée à définir ce qui les rapproche et ce qui les distingue, et à comprendre les raisons et les mécanismes de leurs rencontres dans ces régions.

2La première partie rassemble les communications présentées lors de la Journée d’étude organisée à l’EPHE en novembre 2013 par Jean-Luc Lambert et Florence Goyet dans une perspective pluridisciplinaire et comparative sur le thème de « l’épopée comme outil pour penser les transformations de la société ». La seconde partie regroupe les articles réunis par Charles Stépanoff sur le thème du millénarisme en Asie Intérieure comme facteur d’innovation religieuse.

3À la lecture des articles, la notion d’« outil pour penser les transformations de la société » éclaire de façon très féconde non seulement les épopées mais aussi les mouvements millénaristes d’Asie Intérieure. Les unes comme les autres expriment les dynamiques complexes par lesquelles les sociétés de ces régions réagissent – rejet, adoption et adaptation, ou innovations et changements internes – aux courants religieux qui les ont traversées dès les premiers siècles de notre ère (zoroastrisme, puis christianisme et bouddhisme, plus récemment islam), et dont la propagation a accompagné, plus tard, les changements politiques et les pressions coloniales. On voit de grandes figures historiques de ces sociétés fusionner avec des personnages divins de ces religions. On voit des entités célestes apparaître à l’origine de la naissance terrestre des héros épiques ou de la vocation des prophètes et de leur mission terrestre de remise en ordre de la société. C’est précisément le décalage entre les réalités de ces sociétés et les idéaux qu’exaltent les textes épiques et les discours millénaristes qui révèle ce rôle d’« outil de pensée » collectif inconscient face à des transformations inéluctables.

4Outre ce trait commun de fonction, les épopées et les mouvements millénaristes semblent partager également un trait de structure en ce que leur élaboration repose sur l’incarnation de leurs idéaux dans des personnages singuliers, héros épiques ou prophètes. Il est remarquable que, dans ces régions au substrat chamanique avéré, ces phénomènes se développent aux dépens du chamanisme, et que les personnages de héros et prophètes se définissent par opposition à celui du chamane autant qu’à celui du représentant du pouvoir colonisateur.

5Tous ces traits se trouvent réunis de façon particulièrement exemplaire dans le bourkhanisme, mouvement millénariste surgi au début du xxe siècle dans la région de l’Altaï. A. Znamenski avait, dans son livre Shamanism and Christianity (1999), mis en évidence l’impact du christianisme dans l’émergence de ce mouvement ; il souligne ici celui du bouddhisme à la lumière de l’émergence d’un mouvement similaire contemporain chez les Mongols occidentaux bouddhisés. A. Vinogradov, quant à lui, en repérait tous les ingrédients constitutifs dans la tradition épique et remarquait l’influence du peintre russe Nicolas Roerich sur son développement (Ak Jang in the context of Altai religious tradition, 2003). On trouvera ici même, dans la contribution de C. Jacquemoud, un exposé des références au bouddhisme, au bourkhanisme et au christianisme trouvées dans une épopée altaïenne, dans celle de D. Arzyutov, des traces de l’influence de Roerich dans des épîtres altaïennes, et dans celle de D. Savelli, un éclairage sur la singulière composition mystique que Roerich réalisa d’éléments appartenant à ces différentes traditions.

Haut de page

Bibliographie

Vinogradov, A.
2003 Ak Jang In The Context Of Altai Religious Tradition. A Thesis submitted to the College of Graduate Studies and Research […] Department of Religious Studies and Anthropology, University of Saskatchewan [http://ecommons.usask.ca/handle/10388/etd-01192005-154827]

Znamenski, A.
1999 Shamanism and Christianity: Native Encounters with Russian Orthodox Missions in Siberia and Alaska, 1820-1917 (Westport, Conn.: Greenwood Press).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

La rédaction, « Éditorial », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines [En ligne], 45 | 2014, mis en ligne le 30 juin 2014, consulté le 28 mars 2017. URL : http://emscat.revues.org/2419

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo École pratique des hautes études
  • Revues.org