Navigation – Plan du site
Première partie. Vers le soleil

Chapitre III. Histoires de chamanes

Chapter III. Stories about shamans
Jean-Luc Lambert
p. 217-260

Résumés

Des récits autobiographiques racontés par des chamanes vont permettre de comprendre comment un chamane est amené à épouser une fille solaire. Chacune de ces histoires de vie s’articule autour d’un rêve particulier. Leur examen montre que les chamanes sont supposés naître de parents-esprits : ainsi, l’esprit masculin de la variole est le père symbolique de Djuhadie, le chamane le plus réputé des années 1930. Pour évoluer parmi les esprits, le chamane néophyte aura besoin d’un nouveau corps, représenté par son costume rituel, auquel sont associés les quatre organes sensoriels du visage (yeux, nez, bouche, oreilles). Quant au tambour chamanique, il est considéré comme un renne-esprit que le chamane doit chasser durant le rituel complexe effectué pour l’obtention de son tambour. Ce n’est qu’après s’être montré capable d’abattre le renne-esprit que le chamane pourra épouser une femme-esprit.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Luc Lambert, « Chapitre III. Histoires de chamanes », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 33-34 | 2003, 217-260.

Référence électronique

Jean-Luc Lambert, « Chapitre III. Histoires de chamanes », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines [En ligne], 33-34 | 2003, mis en ligne le 17 mars 2009, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://emscat.revues.org/1373 ; DOI : 10.4000/emscat.1373

Haut de page

Auteur

Jean-Luc Lambert

 

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo École pratique des hautes études
  • Revues.org