Navigation – Plan du site
Entre autres, en Russie

La guerre perdue des Khantes et des Nénètses des forêts (la soviétisation dans le district Ostjako-Vogul’sk, 1930-1938)

The lost war of the Khanty and forest Nenets (the Sovietization in the Ostjako-Vogul’sk National District, 1930-1938)
Dominique Samson Normand de Chambourg
p. 119-195

Résumés

Les années 1930 constituent une décennie déterminante dans l’histoire de la Russie, en particulier dans les relations entre le pouvoir soviétique et les peuples autochtones du nord-ouest sibérien. Sur fond de découpage administratif, d’afflux de population allogène volontaire ou pas, la mise en place de la politique soviétique dans la toundra et la taïga (collectivisation, réseau de bases culturelles, scolarisation, plans imposés, profanation de sites cultuels) qui vise à intégrer de gré ou de force éleveurs de rennes et chasseurs-pêcheurs traditionnels dans la voie du progrès est bientôt ressentie comme une déclaration de guerre par nombre de Nénètses, de Khantes et de Mansis du district national Ostjako-Vogul’sk (aujourd’hui district autonome des Khantes-Mansis). Aux vagues d’arrestations, aux menaces psychologiques ou aux médiations des soviets locaux répondent assemblées rituelles et revendications autochtones, pillages et incendies des symboles de la présence russe. La consultation d’archives locales longtemps condamnées au secret, quelques publications récentes ainsi que le discours des informateurs (recueilli sur le terrain en 2004, 2005 et 2006 chez les Khantes du Nord et de l’Est, chez les Mansis du Nord) permettent désormais de mettre en lumière la résilience de peuples que l’empire tout comme la Révolution tenaient pour moribonds, mais que, paradoxalement, les répressions du milieu des années 1930, devaient menacer plus subtilement encore.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

guerre

Keywords :

war

Géographique :

Russie, Sibérie occidentale
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Samson Normand de Chambourg, « La guerre perdue des Khantes et des Nénètses des forêts (la soviétisation dans le district Ostjako-Vogul’sk, 1930-1938) », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 38-39 | 2008, 119-195.

Référence électronique

Dominique Samson Normand de Chambourg, « La guerre perdue des Khantes et des Nénètses des forêts (la soviétisation dans le district Ostjako-Vogul’sk, 1930-1938) », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines [En ligne], 38-39 | 2008, mis en ligne le 17 mars 2009, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://emscat.revues.org/1154 ; DOI : 10.4000/emscat.1154

Haut de page

Auteur

Dominique Samson Normand de Chambourg

Dominique Samson Normand de Chambourg est diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales, membre du Centre de recherches russes et euro-asiatiques, traducteur et auteur de nombreux articles et de deux ouvrages. Il a effectué des missions dans la Sibérie du nord-ouest depuis 1996 et travaille en collaboration avec les Nénètses de Iamal, les Khantes du Nord et de l’Est, les Mansis du Nord. dsamsonnormanddechambourg@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo École pratique des hautes études
  • Revues.org