Navigation – Plan du site
Entre autres, en Russie

De l’Évangile à l’ours en Russie impériale : Comment faire prêter serment à des peuples animistes ?

From the Gospel to the bear in Imperial Russia: how were animist peoples made to swear an oath?
Jean-Luc Lambert
p. 19-43

Résumés

Dans la Russie impériale, le serment tient une place considérable ; traditionnellement il est prêté en baisant la croix ou en tendant la main vers les évangiles. Un serment de loyauté au tsar est exigé pour tous les sujets mâles. On doit également prêter serment au tribunal. Comment jurent donc ceux qui ne sont pas chrétiens et qui pourtant appartiennent à l’Empire, en particulier les peuples animistes sibériens ? On a ici un exemple de rituel dont la forme peut être aménagée afin de garantir son efficacité. L’analyse montre que le pouvoir russe a instauré des « serments de l’ours » où les animistes embrassent par exemple une tête ou une patte d’ours et qu’il a ainsi propulsé l’ours en position de divinité intrompable pouvant garantir le serment. Par contre-coup, quand les Sibériens tuent un ours, ils commencent par le tromper en accusant les Russes de sa mort, et des rituels sibériens de plus en plus complexes ont été progressivement organisés en l’honneur d’un ours désormais considéré comme divin.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

droit, ours, serment

Keywords :

bear, law, oath

Géographique :

Ob, Russie, Sibérie
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Luc Lambert, « De l’Évangile à l’ours en Russie impériale : Comment faire prêter serment à des peuples animistes ? », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 38-39 | 2008, 19-43.

Référence électronique

Jean-Luc Lambert, « De l’Évangile à l’ours en Russie impériale : Comment faire prêter serment à des peuples animistes ? », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines [En ligne], 38-39 | 2008, mis en ligne le 17 mars 2009, consulté le 24 mai 2017. URL : http://emscat.revues.org/1110 ; DOI : 10.4000/emscat.1110

Haut de page

Auteur

Jean-Luc Lambert

Jean-Luc Lambert est maître de conférences à l’EPHE (Section des sciences religieuses) et membre de l’EA 4117. Il a publié un ouvrage sur le chamanisme nganassane en 2002-2003 et aujourd’hui travaille en particulier sur les interactions religieuses entre christianisme et animisme chez les peuples non-slaves de Russie.jvlamber@club-internet.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo École pratique des hautes études
  • Revues.org